Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Démarrage laborieux pour la Banque du Sud

    Article publié dans la Revue Nouvelle, juillet-août 2010

    banco_sur.jpg

    À la fin des années 1990 et surtout à partir des années 2000, l’Amérique latine a connu ce qu’on a appelé un virage à gauche. De nombreux pays ont en effet élu des hommes politiques  qui de manière parfois différente ont enclenché des processus  de transformation sociale au sein de sociétés minées par plusieurs années de politiques économiques ultra-orthodoxes qui s’inscrivaient dans l’esprit du fameux consensus de Washington. Ces nouveaux  chefs d’Etat de gauche ont tous tenté - avec des succès parfois mitigés - de réaffirmer le rôle de l’Etat comme acteur de premier plan dans la mise en place de politiques sociales.

    Selon eux, il fallait que la puissance publique réintègre certains secteurs de l’économie  pour pouvoir mettre en œuvre de véritables politiques sociales audacieuses et rompre avec la doctrine de dérégulation chère aux économistes néolibéraux. Chaque gouvernement a donc entrepris de vastes chantiers réformateurs en matière sociale que ce soit à travers la récupération par l’Etat des ressources naturelles, la (re)nationalisation du régime des retraites, l’établissement de filets de protection sociale à destination des plus pauvres ou encore la reconnaissance de droits sociaux, économiques et culturels pour les minorités ethniques.

    Lire la suite

  • Le mariage gay est autorisé en Argentine

    mariage_gay.jpgLe Sénat a finalement tranché. Après quinze heures de discussions, l’Argentine est le premier pays d’Amérique latine à reconnaître légalement le mariage entre homosexuels. La loi a été adoptée jeudi à l’aube par trente-trois votes pour, vingt-sept contre et trois abstentions.

    "La discrimination contre les homosexuels rappelle l’oppression du peuple par la dictature militaire (1976-83). Ce qui nous définit, c’est notre humanité et ce qui va contre l’humanité, c’est l’intolérance", a déclaré la sénatrice Norma Morandini, membre du Parti justicialiste (péroniste) au pouvoir.

    A l’extérieur de l’hémicycle, des centaines de personnes, partisans de la loi et opposants, s’étaient rassemblées pour faire entendre leurs voix. Le projet de loi, qui avait déjà été approuvé par la Chambre des représentants, générait depuis une semaine des échanges très vifs entre les deux clans. Retrouvez la suite de l'article sur http://www.lalibre.be/actu/international/article/596715/le-mariage-gay-est-autorise-en-argentine.html